14 octobre 2008

Crise Financière: la faute aux journalistes!

Je classe cette note dans la catégorie "l'homme éternel", car l'intolérance aux mauvaises nouvelles et aux mauvaises opinions est constitutive de l'invariant humain. Il n'y a donc pas à s'étonner qu'un homme politique se situant comme radical, s'en soit pris à un journaliste faisant son métier d'une manière non conforme à l'opinion de son censeur. La probabilité qu'il en fut autrement était très faible. Qu'attend-t-on d'un journaliste? Qu'il dise la vérité? La sienne, glanée par son observation du monde, ou celle de son... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]