31 janvier 2009

Quand la Suède ne rougit pas de faire du Sarkozy

L'opinion sur l'homme est toujours partagée en deux tendances opposées: la première, par l'histoire, traditionnelle: l'homme est capable du mal, du pire, même, et la société tente de contenir ses tendances pour obtenir une convivialité acceptable. La seconde, inspirée de J.J.Rousseau, pose que l'homme est "naturellement" bon, et que c'est l'organisation sociale qui le pervertit. Il faut inventer une nouvelle société, convaincre les hommes de l'adopter, ou l'imposer, s'ils sont "accrocs" à l'ancienne. À part cette entrée en matière... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]