VADE RETRO SATANAS!

C'est le cri, unanime, de tous les écologistes, officiels, affichés, ou taupes placées aux bons postes. Premier calibre défouraillé*: les expertises sur lesquelles s'appuie la Commission de Bruxelles, sous la conduite de ce traître, cet ingrat, de José Manuel Barroso, ne peuvent qu'être fausses, puisque non conformes aux principes édictés par le Souverain Pontife de la Nouvelle Science, Sa Sainteté Gilles-Éric Séralini. 

Article I de la constitution secrète européenne: tout résultat d'expertise non conforme aux injonctions préalables énoncées par la vraie foi, est nul et non avenu.

"On lui avait bien dit, rappelle Madame Jouanno au nom de la France, incontestable leader en Europe de ce combat idéologique, qu'il fallait que la méthodologie des expertises soit revue, que le collège d'experts soit épuré de ses éléments suspects de complaisance. Tant il est vrai qu'un contestataire d'une vérité, est complaisant envers une autre.

De ce côté-ci de l'Atlantique, il est connu que les OGM auraient l'aptitude d'anéantir leurs congénères "normaux", ou "de souche", pour employer le langage des xénophobes. Madame Corinne Lepage semble convaincue qu'ils auraient aussi l'aptitude de rendre transmissibles à l'homme qui en consommerait, les gènes des animaux nourris avec des OGM (des maïs, en particulier). S'il vous pousse des plumes après avoir consommé du poulet, vous saurez que vous avez été victime d'une importation frauduleuse de poulet américain. Vous aurez une avocate toute trouvée! Autant les femmes, exposées aux violences masculines, auraient intérêt à manger du boeuf américain, pour améliorer leurs capacités de défense, les hommes soucieux de leur prestige doivent au contraire ne pas y toucher. Croyez-moi, tous les hommes retour d'Amérique gardent leur chapeau de cow-boy, même au lit!

Trêve de plaisanteries, qui pourraient être troublantes. Les OGM n'ont encore aucun avenir à court terme en Europe, à l'exception notable de l'Espagne, qui a récupéré tout le bon sens tombé en déshérence. Les Pyrénées sont restaurées depuis longtemps. On en reparlera peut-être quand l'Europe se sera privée des infâmes produits dit "phyto-sanitaires", qui rompent le juste partage entre l'homme et la bio-diversité (dont l'homme ne fait pas partie!). 

Une autre contribution possible au rétablissement d'une compétition à armes égales entre l'espèce humaine et les autres, consisterait à interdire les vaccinations, mesure déjà demandée par beaucoup de lobbyistes, et à rendre obligatoires et exclusives l'homéopathie et la tisane, ce qui permettrait un sérieux raccourcissement de l'espérance de vie de nos descendants. Le vieillissement des populations humaines n'est-il pas le grand souci de nos gouvernants?

Du pain (au bon blé bio) sur la planche!

Sceptique

*Vieux verbe argotique signifiant:"sortir son revolver".

P.S. Pauvre firme BASF qui pensait que sa pure germanité lui vaudrait  une indulgence!