13 mai 2010

Le foot, entre la Coupe du Monde et le Festival de l'Hypocrisie.

Une "brève", dans un des nombreux journaux en version numérique que je reçois chaque jour, m'informe que les français ont "lâché" la glose consacrée à la crise de l'euro, pour aller boire les paroles de Raymond Domenech, qui leur a distillé, goutte à goutte, la première cuvée de l'Équipe de France.  Et dans les heures qui suivent, L'Express.fr publie la lettre que la charmante Zahia Dehar, qui a fait le bonheur de quelques nuits, d'au moins trois footballeurs célèbres, riches, et encore ardents, a adressé à Raymond Domenech,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]