29 décembre 2010

Climat: le grand dérangement....des esprits!

L'hémisphère Nord est actuellement en hiver, et cette évidence n'échappe à personne, même si il, ou elle, se subit pas la galère des routiers et des voyageurs. L'évolution de nos sociétés s'est ainsi faite que nous n'aimons la glace qu'en été! Le problème est que les climatologues sont actuellement en majorité à nous annoncer, depuis dix ans, que le climat "moyen" de notre terre se réchauffe inexorablement. Chaque année qui passe est annoncée comme la plus chaude jamais vue. Les preuves de l'assertion ne sont pas montrées. "On" est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 décembre 2010

QUÉBEC: Mon pays, est-ce l'hiver?*

Les épisodes neigeux et glacials qui frappent la France depuis le milieu de l'automne, ont fortement testé notre tolérance morale, et nos capacités d'adaptation à une saison qui s'était fait oublier pendant quelques années, mais qui se rappelle à nous pour la troisième année consécutive. 2010, "c'est le pompon", on a déjà le droit de le dire. Je crois que des centaines de milliers de français s'en souviendront durablement. Curieusement, ceux qui sont attentifs aux événements climatiques en dehors de nos précieuses frontières... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 décembre 2010

La décentralisation et ses méfaits

Le médias se réjouissent de la guérison du vilain bouton rouge qu'a été le campement improvisé pour des milliers de personnes chaque nuit, dans les terminaux de l'aéroport international de Roissy-Charles De Gaulle. Mais quelques dizaines de kilomètres plus au Nord, tout le réseau routier secondaire qui irrigue la Picardie rurale est bloqué depuis plusieurs jours par les énormes chutes de neige, sa transformation en congères par le vent, et le froid qui maintient le tout. Toute circulation y est arrêtée, y compris celle des commerces... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2010

Laïcité, objet de mon (res)sentiment

Toujours dans la foulée de la provocation outrancière de Marine Le Pen, et de l'émoi qu'elle a suscité, la prise de plume d'Abdennour Bidar, Professeur de Philosophie, dans le "Monde" daté du 21 Décembre, est d'un grand intérêt. Que dit-il? Il s'étonne de voir l'État républicain entraîné malgré lui dans "une logique d'affrontement avec une forme de guérilla fondamentaliste, qui pratique la provocation, le harcèlement, la pression diffus e et multiforme, en testant sans relâche les défenses de la laïcité."  Ce n'est, bien... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 décembre 2010

L'intégration des immigrés non-européens

La "sortie" de Marine Le Pen entraîne avec elle la question de la laïcité, mais découvre, en même temps, la question de l'intégration des populations immigrées non-européennes dans la société française, un lien existant entre le phénomène d'exclusion ressenti et cette pratique religieuse démonstrative. Cette mise en cause de la laïcité, finalement assez récente, de l'espace public, donne lieu à un débat qui lui est propre, et j'en tirerai un billet particulier. Mais il y a un, aussi, avec le phénomène socio-professionnel et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2010

Marine Le Pen au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

Marine Le Pen va sûrement recevoir de la majorité des militants du Front National les pouvoirs jusque là tenus par son père, le tribun Jean-Marie, du même nom. Elle en a la vigueur des propos, et la volonté de faire du neuf tactique. Mais il n'y a pas à craindre que sous sa houlette, "son" parti se transforme en parti de gouvernement, prêt à assouplir ses positions radicales et à entrer dans des alliances. Le Front National dirigé par Marine Le Pen restera un parti d'opposition, de contestation. Mais sa doctrine possède sa logique,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 décembre 2010

Cachez-moi cet hiver que je ne saurais voir!

Cet épisode neigeux et froid, qui ne connaît que de courts répits depuis la mi-novembre, est dérangeant à un double titre (au moins): notre civilisation a pris l'habitude d'organiser le temps, celui des horloges et des calendriers, sans concession, de principe, au temps des météorologistes. Quand ce temps-là est le plus fort, c'est la civilisation qui doit céder, à sa grande humiliation. Comment? On ne peut pas partir en vacances? C'est un comble! À l'offensive de l'hiver, répond la contre offensive des peuples motorisés. Et ces... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2010

L'INDIGNATION?

"On" parle subitement, dans tous les médias, du succès d'édition d'un court manifeste de Stephane Hessel, intitulé "INDIGNEZ-VOUS!". Les caméras n'ont pas tardé à se braquer sur l'heureux auteur, et les micros aussi. Cet homme très digne, ancien ambassadeur, est réputé pour s' être indigné pour un grand nombre de causes....de dérangement du bon ordre des sociétés. Cet ordre, effectivement, est toujours critiquable, puisqu'il garantit à chacun la pleine jouissance des avantages qu'il possède. Celui qui a un droit sur un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 décembre 2010

Infimes majorités

Un rêve français s'effondre. Silvio Berlusconi, "Il cavaliere", le patron de presse et de télévisions privées, devenu, fort de sa "success story", la pièce incontournable du paysage politique italien, obtient une très courte majorité. Il se maintient envers et contre ses alliés eux-mêmes. Cette fois encore, donné pour cuit, grillé, carbonisé, il s'en tire. La bouche pincée, le pouce et l'index de la main droite, aussi, les journalistes relativisent sa victoire devant les Chambres italiennes, à grand renfort... d'infime. Il n'est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2010

Les hommes et les forêts

Pour peu qu'il pleuve en quantité suffisante et de manière régulière, qu'il ne fasse pas trop froid, que l'air soit suffisamment oxygéné, les sols se couvrent "naturellement" de forêts, très denses dans les zones équatoriales et tempérées, clairsemées et partageant l'espace avec des savanes, dans les régions tropicales, qui subissent une saison sèche. Dans les articles publiés aujourd'hui, l'adjectif "tropical" est utilisé abusivement, permettant la confusion entre les forêts équatoriales, et les forêts tropicales. Les premières,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]