Monsieur Jean Dupont avait la charge de gestionnaire des domaines du Comte Auguste de La Faillite, lequel portait bien son nom, puisque, bien que riche, il était fort dépensier.

Monsieur le Comte possédait donc, très près de la belle ville de C. une vaste forêt, au coeur de laquelle, depuis toujours, ses ancêtres avaient chassé le chevreuil, le cerf, et le sanglier. Mais son arrière-arrière grand père avait loué, depuis plus d'un siècle, quelque cinquante hectares en bordure, à une Société de courses, qui, avec l'autorisation du propriétaire, avait aménagé un hippodrome, des écuries, et des manèges pour l'entrainement des chevaux. Sans oublier des logements pour le personnel, et quelques commodités pour les amateurs de courses. 

On disait que cette faveur accordée par le trisaïeul du Comte était la contrepartie de celles de Madame Lajoie, la belle épouse du passionné de courses, qui la délaissait.

Tout ça était de la bien vieille histoire, ses héros et héroïne étaient morts et oubliés depuis longtemps, et la Société de courses composée par les héritiers des héritiers des héritiers de Monsieur et Madame Lajoie, organisait toujours des courses et payait scrupuleusement son loyer. 50.000 euros par an depuis la mise en circulation de l'euro.

Monsieur le Comte avait besoin de cash, comme on dit maintenant, et, justement, les héritiers des Lajoie, voulant faire quelques embellissements et extensions de leurs installations, exprimaient le désir de devenir les propriétaires de ce terrain qu'ils louaient depuis un siècle. 

La commune de C. avait un droit de préemption, et on débattit longuement au conseil, de cette opportunité. Ceux qui voulaient en faire un ensemble HLM hésitaient devant le prix de la démolition des installations chevalines, tandis que les autres mesuraient les avantages financiers et l'afflux de visiteurs assurés par la Société de courses, dont la gestion ne pouvait s'ajouter, sans difficultés, à celle de la ville. Le débat se prolongeait, tandis que Monsieur le Comte avait de plus en plus de mal à justifier ses découverts.

Alors, Jean Dupont décida de précipiter les choses. Les experts étaient formels: un terrain sur lequel se trouve une emprise, tout comme un immeuble occupé par des locataires, perd de sa valeur vénale. L'offre faite par la Société locataire était alléchante: 50 ans de loyer d'un coup. Consulté par son fidèle et avisé gestionnaire, Monsieur le Comte approuva la transaction.

Hélas, les défenseurs des HLM forgèrent une alliance avec les défenseurs des chevaux réduits en esclavage, et intentèrent une action en justice pour faire annuler la vente, et faire condamner le gestionnaire et le propriétaire, pour excès de précipitation..

Tout ça promet d'être long, et animé par de nombreux effets de manches.

Sceptique