12 juin 2011

Jacques Chirac, un homme....une voix

J'ai bien aimé Chirac, son humanité, sa bonhommie, derrière lesquelles il cachait bien une ambition, une soif du pouvoir qui autoriserait tous les coups. Sauf à Paris, dont il avait fait son fief, et qu'il gérait pour le plus grand bonheur des parisiens, grâce au pactole de la taxe professionnelle, il n'avait jamais pu montrer ce qu'il serait capable de faire, quand il serait à la manoeuvre, à la passerelle du navire France. "Officier en second" de Valéry Giscard d'Estaing, il ne s'était pas entendu avec lui. Qui avait raison, qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]