Ce sont ces mouvements rotatoires des membres supérieurs qu'on observe de toutes parts quand le prix de l'essence monte au ciel, d'où l'adjectif qui les distingue. Ils sont supposés enrayer cette hausse des prix. 

Pour en améliorer l'efficacité, il est recommandé de disposer la main qui est ainsi entraînée dans un mouvement linéaire rapide (2 Pi x R , R étant la longueur du membre supérieur) comme la pale d'une hélice. La force exercée sur l'air entrainera un déplacement d'arrière en avant, par utilisation de l'énergie dépensée pour faire tourner le bras. 

Il y a trois types de moulinets essentiels: le droit, qui se fait avec le membre supérieur droit, dans le sens des aiguilles d'une montre, le gauche, avec le membre supérieur gauche, dans le sens inverse. Selon votre choix, qui vous permet de désigner votre camp, n'oubliez pas de placer votre main de manière adéquate. Enfin, il y a le royal, qui se fait avec les deux membres supérieurs, et de manière convergente, les deux membres allant l'un vers l'autre dans la partie supérieure du plan de rotation. Ce mouvement est plus délicat, car il faut éviter les collisions des membres, dont les vitesses sont additionnées. Ce double moulinet est cependant beaucoup plus efficace. S'il réussit sans incident, il arrête toute hausse du prix de l'essence!  Étonnant, non?

Sceptique

*formé par la séquence: "essence?"-"ciel!"