17 juillet 2011

Douleurs et espoirs d'Yves Cochet

J'éprouve moi-même un malaise, chaque été, au spectacle de ces centaines de milliers d'automobiles qui descendent, à la queue-leu-leu, au pas, ou presque, vers le sud, colorant les jours privilégiés de rouge ou de noir. Je souffre pour les conducteurs, pour leurs femmes, pour leurs enfants, enfermés dans ces boites roulantes pendant de longues heures, bien qu'elle soient maintenant presque toutes climatisées*. Mais je reconnais qu'ils exercent un droit, reconnu par le progrès social, et qu'ils accomplissent une oeuvre collective et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]