25 mars 2012

Les suites "religieuses" des crimes de Toulouse

Mohammed Merah, l'assassin de militaires musulmans et d'enfants juifs à Toulouse, s'est autorisé de sa religion et de son concept de "guerre sainte". À ses premières victimes il reprochait de porter les armes contre les combattants musulmans d'Afghanistan. À ses dernières, d'être juives, d'appartenir à un peuple, ennemi dès l'origine de l'Islam, qui a aggravé son cas en reprenant à la Terre d'Islam la partie qui avait été son berceau historique, pour le motif qu'il pourrait y vivre sans partage et maître de sa sécurité, après deux... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]