03 avril 2012

Crimes terroristes de Toulouse: l'opposition frustrée.

Nos médias ont d'honorables correspondants dans presque toutes nos administrations, et même, la Loi les protège. Mais ils n'en ont pas dans nos services secrets. La tradition du secret, du devoir de réserve, s'y est maintenue (ou s'y est rétablie!). Pour contourner ce manque de ligne directe entre la DCRI et les médias, l'opposition a voulu profiter de sa position majoritaire au Sénat, en convoquant les patrons de la DGSE et de la DCRI pour un contrôle...de la légalité de leurs actions. Le gouvernement s'y est opposé, et il en a le... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]