19 janvier 2013

OTAGES, ET VALEUR DE LEUR VIE.

Il semble bien, à partir des travaux des archéologues dans les zones prisées par divers envahisseurs, que les armées de l'âge du bronze ne faisaient pas de quartier. Le peuple envahi était passé en totalité au fil de l'épée. La vie de l'autre ne valait rien. Quelques siècles ou millénaires plus tard, le niveau de raisonnement étant un peu monté, les vainqueurs apprécièrent la force de travail des survivants, le charme de leurs femmes, l'utilité à venir de leurs enfants. L'esclavage devint le premier dommage de guerre du vainqueur. ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]