30 avril 2013

LES TROIS FRONTS DE LA HOLLANDIE.

On reproche toujours à Napoléon Bonaparte ses guerres menées contre les monarchies européennes, et sa défaite finale a fait oublier, d'une part l'habileté tactique qui lui a permis de commencer par vaincre les coalitions les unes après les autres, d'autre part la responsabilité de la Révolution dans le déclenchement de ces guerres, dictées par le sentiment d'avoir raison. Comme l'Europe a remisé pour de bon, il faut en entretenir l'espoir, les fusils, les canons, et les avions, qui ont façonné son histoire à grands coups de massacres... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]