31 mai 2013

MINISTRES CHATOUILLEUX ET FRUSTRÉS.

À quelques exceptions près, les ministres (des deux sexes) du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, sont des "bleus", manifestement ravis, et surpris par leur nomination. Ils et elles ont du se dire:"Je suis ministre, et maintenant,qu'est-ce-que je fais pour qu'on s'en aperçoive? Il faut que j'existe, que je voie dans les yeux des autres que je suis ministre. Et, pour exister, pour beaucoup de monde , il faut faire chier. Notre Ministre de la Santé, premier exemple, n'avait peut-être mesuré à quel point elle tenait dans son poing serré... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 22:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 mai 2013

LE GRAND TROUBLE DU "MARIAGE POUR TOUS".

On peut raisonnablement se demander si François Hollande et sa majorité se précipitent pour imposer des mesures qui divisent, ou pour annuler d'autres mesures ou réformes héritées de Nicolas Sarkozy, parce qu'ils sont convaincus qu'ils perdront le pouvoir dans quatre ans, ou, au contraire, qu'il leur a été confié pour l'éternité. François Hollande a laissé entendre qu'un deuxième mandat lui conviendrait bien pour parachever son oeuvre. Il pourrait aussi caresser l'espoir qu'une victoire plus franche en 2017 lui donnerait la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2013

DU BIO À GOGOS*

Le agriculteurs, sont, en majorité, des "taiseux". À moins que, dans la société d'aujourd'hui, ils ne puissent pas "en placer une".  Par contre, "on" en cause. De moins en moins en bien. Leurs bêtes et leurs machines saccagent le paysage, stérilisent le sol, et polluent les eaux et l'atmosphère. Ils coûtent cher aux états de l'Europe, qui mettent la main à la poche pour financer la PAC*. Si les états, ceux qui en reçoivent plus que ce qu'ils lui donnent, défendent la PAC, ils sont soupçonnés de retenir les bonnes grâces de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:15 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
24 mai 2013

RETOUR À LA POLITIQUE-II

L'actualité franco-française me paraissait tellement vide, ou insaisissable, ces jours-ci, que j'ai repris un de mes dadas professionnels pour ne pas laisser rouiller mes doigts*. Et, puis, brusquement, un bruissement, "multi-focal", a repris. De la matière à penser, à causer, était lâchée dans l'atmosphère. Par ordre de poids, ce fut l'éloge appuyé de notre Président, aux mesures d'assainissement du marché du travail, prises par Gerardt Schröeder, en Allemagne, il y a quelques années, préférant alors sacrifier sa carrière politique... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2013

LES URGENCES, OU L'ASYMPTOTE.

Que mes lecteurs me pardonnent l'usage de ce terme mathématique, qui décrit une fonction tendant vers une valeur, mais ne pouvant y parvenir. Je n'ai pas trouvé d'autre mot, décrivant une réalité comme celle des urgences, sans jugement moral. Les urgences ont toujours existé en médecine, mais pendant longtemps, les chances de faire quelque chose d'utile ont été si faibles qu'une organisation à l'échelle d'une ville ou d'un territoire plus important ne s'imposait pas. C'est le progrès de l'anesthésie-réanimation, passant... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2013

SÉGOLÈNE...LE RETOUR? OU LE PASSAGE?

La presse, les journalistes, ceux qui gravitent au plus près de personnes en vue du monde politique, se posent deux questions. À propos de François Hollande, ils disent:"qu'est-ce-qu'il pourrait faire?" À propos de Ségolène Royal, qui a fait un retour remarqué dans les médias:"qu'est-ce-qu'on pourrait en faire? Ségolène Royal, reçue hier-soir par l'équipe du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, ne se pose pas, à propos d'elle-même, la première question. Elle laisse entendre qu'elle a abandonné toute ambition de dimension présidentielle ou... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 08:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 mai 2013

RETOUR À LA POLITIQUE.

Je n'ai pas assisté à la conférence de presse du Président François Hollande. Je n'en attendais pas un éclairage définitif sur son jugement de la situation, et les changements de cap, comme "on" dit.  Les réactions de ses adversaires et de ses petits soldats m'ont confirmé qu'à "l'Élysée, rien de nouveau!" Après eux, ce furent les politologues de "politiquement show", puis "Vu d'ailleurs", le rassemblement des journalistes étrangers par Christophe Moulin. Enfin l'interview, par les journalistes spécialisés en économie, de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mai 2013

UNE MENACE PHYTO-SANITAIRE SUR L'AFRIQUE CENTRALE.

Si je place cette information, que je vais détailler, dans la catégorie "sciences et politique", c'est qu'une fois que sera rendu le diagnostic des scientifiques, il serait étonnant que la politique, qui englobe maintenant des croyances qui doivent l'emporter sur la science, ne s'en mêle pas. Les faits, c'est l'extension inquiétante d'une maladie virale spécifique du manioc, plante originaire de l'Amazonie, devenue la nourriture de base des africains des régions au climat chaud et humide du centre de l'Afrique*. Ce virus (de la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:04 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
13 mai 2013

LE "BRAS D'HONNEUR" DE VILLENEUVE-SUR-LOT AURA-T-IL LIEU?

La France honnête retient son souffle: "osera-t-il?" Il, c'est Jérôme Cahuzac, le galeux*, par qui est arrivé le scandale. Comme aurait dit Jacques Villeret:"C'était pas un con....il avait un compte en Suisse!" Qu'il a renié bien plus que trois fois, ce qui n'a pas plu du tout au ciel. Jérôme Cahuzac aggravait son cas d'être un élu du peuple. Celui de Villeneuve sur Lot, dont il était député-maire. À quoi s'était ajoutée une charge de Ministre, et pas des moindres, celle du budget, sous l'aile de celui des Finances. Il donnait,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 mai 2013

LES SÉQUESTRÉES DE CLEVELAND

Un histoire comme celle-là, succédant à d'autres, au dénouement aussi surprenant, redonne de l'espoir à tous les parents, victimes d'une épidémie d'enlèvements d'enfants, de filles, le plus souvent, disparus sans laisser de traces. Ils se disent, ces pauvres parents, que la condition d'esclave sexuelle est préférable à l'exécution sommaire, que tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. L'histoire de l'humanité témoigne d'une réalité triviale, le statut fragile des femmes, point faible des familles et des sociétés, qui sont seules... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]