05 juillet 2013

UMP: PLAIE D'ARGENT N'EST PAS MORTELLE.

Il fallait s'y attendre, la commission "ad hoc" avait rejeté les comptes de campagne du Président-candidat Nicolas Sarkozy. L'ex-Président avait déposé un recours devant le Conseil Constitutionnel, et, en attendant sa décision, avait cessé d'y siéger. En l'apprenant, négative, disqualifiant ses comptes de candidat, "Il" a pris celle de démissionner du dit Conseil. Pour retrouver sa liberté de parole. L'affaire est-elle grave? Je pense que non. Depuis la mise au point, difficile, de la loi imposant la clarté et les limites des comptes... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]