28 août 2013

FRANÇOIS HOLLANDE, ENTRE LE DUR ET LE MOU.

Je suis de ceux qui admettent qu'un humain ne subit pas passivement un destin, déterminé par son sexe ou son cerveau, mais qu'il y a une part de choix, positif ou négatif, dans ce qu'il (ou elle) devient. À l'entrée dans l'âge adulte, François Hollande a choisi d'être de gauche (son histoire familiale ne l'y poussait pas), et de faire de son passage par l'ENA la première étape d'une carrière politique au parti socialiste, avec tout ce que ça implique comme engagements, et comme évaluations du bon et du mauvais. Mais il est probable... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]