31 janvier 2014

LA THÉORIE DU GENRE: PUISQU'ON EN REPARLE....

On en reparle tant et si bien, que des parents, bien chauffés par des "lanceurs d'alerte" (il n'y a aucun sujet qui échappe à cette profession, en croissance évidente), ont retiré leurs enfants de l'école publique, à la grande fureur de Vincent Peillon,  Ministre de l'Éducation Nationale. Il proteste contre l'accusation, affirmant que la théorie du genre n'est absolument pas exploitée, sous aucune forme, dans aucune nuance, par l'Éducation Nationale. Ce n'est pas l'avis des protestataires, qui ont remarqué d'étranges propos, ou... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
30 janvier 2014

MUNICIPALES À PARIS. UN DÉBAT.

LCI et EUROPE 1 organisaient hier soir un débat entre tous les chefs de file des candidatures à la Mairie de PARIS. Je n'avais aucune envie de suivre ce débat, qui ne me concerne plus, et dont personne ne pouvait attendre quoi que ce soit. Un désir familial m'a imposé quelques tranches d'image et de son. Et il se trouve, quand même, que Paris, sa vie politique, depuis son changement de statut, sa mutation, urbanistique et fonctionnelle, m'ont concerné pendant vingt ans. J'ai connu PARIS, capitale de la France, une ville agréable, à... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2014

CHÔMAGE: DES CHIFFRES ET DES MOTS.

La courbe du chômage s'infléchit, tend vers l'horizontal. Seulement 10.000 chômeurs de plus ce mois-ci. Les responsables politiques qui rêvaient depuis des mois de lui voir prendre une pente descendante, parlent de stabilisation. 10.000 au lieu de 30.000, autant dire que c'est rien. Le chômage peut-il descendre encore plus bas? Oui, mais plus lentement. Le stock des entreprises en difficulté s'amenuise, l'activité tend vers son minimum, assuré par la circulation des salaires, des pensions, des allocations, que les vivants reçoivent,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 janvier 2014

FIN DU COUPLE "PRÉSIDENTIEL".

L'Histoire n'a pas retenu beaucoup d'hommes de pouvoir, célibataires et abstinents. Le Cardinal de Richelieu en France, Henri le Navigateur*, Antonio Salazar, au Portugal, par exemple. Si la monarchie héréditaire faisait, par définition, une place à la Reine, donnant au moins un successeur au monarque régnant, la République, par principe, n'avait aucune obligation. Mais la bourgeoisie avait adopté les pratiques de l'aristocratie, son affichage de l'épouse légitime. En France, l'Ancien Régime n'avait pas mis de mouchoir sur les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 janvier 2014

UNE "BONNE" ÉTOILE.

L'actualité franco-française ne m'inspirait pas. Son radotage aurait forcément entrainé le mien. Entre les faits, et les fesses, que choisir? L'ukrainienne donne à réfléchir, à la fois comme repoussoir, et comme exemple: courage, esprit de sacrifice, à Kiev. Mais à Paris, déprime, accablement, hébétement, d'un peuple qui se contente d'envoyer au diable ses politiques, qui a la liberté, mais bientôt plus rien d'autre. Je ne regarde plus le ciel, car celui qui est au dessus de ma tête est toujours gris ou nébuleux. Il n'est clair et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 janvier 2014

INTEMPÉRIES CATASTROPHIQUES : DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE, OU DÉCENTRALISATION?

Xynthia, Draguignan, Hautes-Pyrénées, Menton, Lalonde les Maures, Hyères, la liste est longue et devient fastidieuse. Je suis sûr que j'en ai oubliées.  L'eau, la neige, sont tombées en abondance, et leur fonte ou leur écoulement ont fait des ravages. La mer est montée, plus haut que d'habitude, et a fait de même. Des destructions, et des morts. Les décrets de "catastrophe naturelle" se multiplient, pour mettre un peu de baume au coeur de victimes qui ont tout perdu: maison et mobilier, culture, élevage, ou atelier.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2014

Une pause

Pause pour motifs médicaux, de courte durée probable. Merci à mes fidèles lecteurs pour leur compréhension.
Posté par Sceptique à 09:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 janvier 2014

MOI, ARNAUD MONTEBOURG, PRÉSIDENT PUTATIF DE LA RÉPUBLIQUE, J'EXIGE...

C'est ce qu'il donne à penser, en annonçant qu'il double, au titre de son exigence, l'engagement déjà audacieux du MÉDEF, en réponse au Pacte de Responsabilité proposé par François Hollande, Président en titre. Le flamboyant Ministre du Redressement Productif n'est pas à la première manifestation de sa frustration de ne pas avoir été mis au sommet de la primaire de la gauche, en 2011. Et les complaisances symétriques du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault et du Président François Hollande ont laissé le champ libre à l'expression de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2014

LE NOUVEAU HOLLANDE ET SON PARI.

J'ai pu écouter, hier après-midi, toute la conférence de presse du Président François Hollande, et un certain nombre de questions et de réponses. Je ne me suis pas attardé aux inévitables questions sur ses aventures et leurs conséquences. L'affaire était, bien sûr, malvenue, mais elle ne l'a pas déstabilisé. Il s'y était bien préparé. Sur la forme, je l'ai trouvé différent de ce qu'il voulait paraître au début de son mandat. Il a endossé le costume, ou l'armure, d'un Président de la Vème République, responsable des pouvoirs qui lui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 janvier 2014

LE PACTE DE RESPONSABILITÉ*

"On n'attrappe pas les mouches avec du vinaigre", énonce le dicton. Mais c'est une évidence insupportable pour les politiques, pour l'essentiel, ceux de gauche. On imagine la souffrance éprouvée par le Président François Hollande, pour arriver si près du but. Dans sa première version, encore toute chaude, énoncée lors de ses voeux du 1er Janvier, elle paraissait être une contrepartie obligatoire des mesures annoncées pour l'allègement des charges des entreprises, facteur majeur de leur non-compétitivité, et de leurs défaites... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]