15 février 2014

LA CRISE DE "LIBÉRATION" DEVIENDRA UNE AFFAIRE D'ÉTAT.

Tout au long des soixante dix ans qui nous séparent de la libération, la presse écrite est revenue, épisode par épisode, au statut de "danseuse" qu'elle avait acquis dès le 19ème siècle. La différence fut que la loi protégea l'indépendance des rédacteurs face aux pressions logiques des propriétaires, de plus en plus cherchés et trouvés parmi les "ennemis de classe". Posséder un journal et se faire insulter par lui constitue la quintessence de la jouissance pure. C'est un délice que de verser de l'argent, qui de toute façon aurait été... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]