Je suis tombé par hasard sur ce reportage. Diffusé par Arte. Il était question des afghans qui ont "travaillé" pour les troupes françaises, comme interprètes. 

Dès à présent, ils sont considérés comme des traitres, par le gouvernement d'Hamid Karzaï, qui se dédouane comme il peut, en attendant la victoire finale des talibans. Qui mettront à mort tous ces hommes compromis avec les mécréants que nous sommes.

Le sort de nos interprètes a été évoqué dans la foulée de la décision, prise par le Président François Hollande, de retirer les combattants français de ce théatre d'opérations. Une centaine d'hommes et leurs familles étaient en danger, et devaient être mis à l'abri. Au regard de ce que nous accueillons chaque année, ce n'était pas impossible.

Et bien, il parait, mais vous ne l'apprendrez pas par nos médias, que notre Ministère des Affaires Étrangères, chargé de l'opération, fait la très fine bouche, et déboute une forte proportion de demandes. Sur quels critères? Mystère!

Il serait licite de conclure qu'il n'y a pas de chef au Ministère des Affaires Étrangères, ou qu'il est, en douce, désobéi. Car Laurent Fabius est insoupçonnable de manquer de coeur, ou d'esprit de justice*.

Aurons-nous sur la conscience quelques harkis supplémentaires? 

Sceptique

*Vertus unanimement partagées par le Président de la République, son gouvernement, sa majorité.