Un ou une Ministre, ça ouvre sa gueule, en ce nouveau siècle. 

Comme il est exclu que le Président, le Gouvernement, leur majorité parlementaire,  puissent être pour quelque chose dans les mauvais résultats des élections municipales, comme il serait politiquement maladroit de mettre en cause "le peuple", injustement ingrat, il ne reste comme coupables que les méchants médias, la presse écrite, la presse parlée, la télévision. C'est à cause de leurs certitudes, de leurs sondages, de leurs interviews, que connaissant d'avance les résultats, les électeurs ne perdent pas leur temps à aller voter.

À cause d'eux, Alain Juppé n'a fait que 6O%. Il en a été très satisfait, remerciant chaleureusement ses électeurs (les 60%!). Pourtant, sans les médias qui le donnaient vainqueur, il aurait du faire 65 ou 70%, selon le pronostic de Madame Delaunay.

Extrapolé aux malheureux candidats réputés représenter la majorité, bien que souvent, ils s'en soient défendus, leur passage sous les scores de leurs adversaires n'est du qu'à l'excès de confiance  de leurs électeurs, abusés par leur quotidien. À quoi bon se déranger puisqu'ils vont gagner. Une version collective du lièvre et de la tortue.

Le résultat, à l'échelle nationale, serait donc la conséquence d'un formidable malentendu. Les succès, sur tous les plans du, pouvoir, en arrivent à démobiliser. L'abstention serait due à l'ivresse de la croissance.

Profitant de la fête des futurs vainqueurs, les tortues réactionnaires se sont glissées subrepticement dans nombre de mairies laissées portes ouvertes, et, à l'heure de la fermeture, elles se sont empressées de clore les opérations de vote. 

Pour revenir aux reproches de Madame la Ministre Delaunay, ils sont fondés. Nos médias sont épouvantables. Ils se croient en permanence sur un champ de tir. Comme les contrôles anti-dopage n'ont pas été prévus pour cette profession, leurs victimes sont totalement désarmées.

Jusqu'où notre presse et nos autres médias iront-ils, dans la désinformation de nos citoyens? On ne perçoit pas les frémissements d'une prise de conscience! 

Poisson de Mars!

Sceptique