10 juin 2014

LA RÉPUBLIQUE, ET UN DESTIN.

Nicolas Sarkozy, élu Président de la République en Mai 2007, défait en Mai 2012 par François Hollande, a marqué son mandat par sa façon de "faire la politique", ce qui a engendré une grande incompréhension, un rejet viscéral de certains électeurs, mais, en contrepartie, un "culte de la personnalité", pour d'autres, ne voyant pas d'autre façon de la faire, pour remettre la France dans le peloton de tête des nations modernes. Selon divers témoignages que j'ai recueillis, sa capacité de séduction était grande, il suscitait des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]