21 juin 2014

LA "TRANSITION ÉNERGÉTIQUE".

Tant qu'il n'a pas été abouti, ce projet a paru dangereux aux responsables de la fourniture d'énergie à chaque français, et aussi à ses industries, à ses services publics. En jeu est d'abord un dogme, celui du réchauffement du climat par la faute de l'homme, par sa consommation de combustibles fossiles, composés d'hydrocarbures, et du lachâge de CO2 dans l'atmosphère, ce qui augmente la quantité, jusqu'à nos jours, bénéfique, de "gaz à effet de serre". Sans lesquels notre planète serait une boule de glace*. En deuxième lieu un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]