11 juillet 2014

UNE FAUTE PROFESSIONNELLE? PENDEZ LE PATRON!

C'est la logique adoptée par le "Monde" dans son éditorial du 9 Juillet qui "m'interpelle". Il est question de l'accident ferroviaire de Brétigny, provoqué par un mauvais entretien, caricatural, d'un aiguillage. Il ne peut qu'être bien entendu qu'en aucun cas, ce problème négligé, visible à l'oeil nu, ait pu concerner les équipes de cheminots chargées d'inspecter les voies, de signaler les anomalies à la hiérarchie, de réparer dès que possible l'aiguillage devenu dangereux. Il y a, soit-disant, une pause nocturne du trafic sept nuits... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]