29 août 2014

LES POLITIQUES ET LES TECHNOCRATES.

Les politiques sont les hommes, et les femmes, qui ont fait de la politique leur profession. Mais çrâce à la décision des électeurs, et non par le faire valoir d'un diplôme. Les "technocrates" sont ceux qui ont appris le métier de la politique dans les grandes écoles. Ils sont en général cachés dans les hautes administrations, ou les cabinets des Ministres, qu'ils éclairent de leur savoir, dont ils préparent les dossiers, les discours, les décisions. Les uns et les autres ont un rapport très différent avec la vérité en politique.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2014

LA FRANCE ET SES GOUVERNEMENTS.

Gouverner les sociétés humaines, ce nest plus simple depuis longtemps, et partout dans le monde. Il ne suffit plus d'y assurer l'ordre, la sécurité intérieure, et l'extérieure, laissant les hommes ainsi contrôlés et protégés, se débrouiller pour assurer leur subsistance et celle de leur famille. L'économie a pris, peu à peu, sa place dans la politique.  Mais, comme la première, elle est maintenant saisie par des théories, oeuvres humaines qui naissent sur le terrain d'application, mais qui s'achèvent sur les écritoires des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2014

SYRIE: VERS UNE RÉVISION "DÉCHIRANTE"?

Une guerre civile ravage, depuis quatre ans, la Syrie. Le bilan humain a atteint 192.000 morts(chiffres officiels). "On" ne voit pas le bout de cette guerre, dont le Président Bachar el Assad est le principal responsable, mais qui dépasse, maintenant, les possibilités locales, soit d'une victoire d'un camp sur l'autre, soit de leur réconciliation. Car il y a longtemps qu'il n'y a plus deux camps en conflit. S'il y a une unité apparente du régime de Bachar El Assad, soutenu fidèlement par son allié russe, le camp "rebelle" est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2014

MOI, PRÉSIDENT, JE...

"Un Ministre, a dit fièrement Jean-Pierre Chevènement, ça ferme sa gueule, ou ça démissionne." Un Ministre de François Hollande, ça cause, toujours. Plus particulièrement quand le dit Ministre s'est rêvé Président de la République, a participé à la primaire, avec un rang de sortie honorable. Il a décrit, lors de cette campagne des primaires, le Président qu'il serait. Il a la prudence de ne pas le répéter aujourd'hui. Mais les mauvaises habitudes le restent. Dès le début de son quinquennat, le Président François Hollande a affiché... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 août 2014

L'ÉTRANGE CALME DE LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE.

Je ne m'en plains pas, très égoïstement. J'ai horreur des émeutes, des manifs, des grèves catégorielles qui empoisonnent la vie des "autres". Elles s'avèrent toujours vaines, ou désastreuses, en empêchant des réformes indispensables, ou en forçant les politiques à bâcler un emplâtre, qui calmera la douleur, mais ne soignera pas le mal. Mais je suis très surpris par la sidération qui a figé les français depuis l'effondrement des illusions qu'avaient su créer François Hollande, ses servants, et ses supporteurs. À cet été pourri, mais... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 août 2014

CALOMNIEZ, CALOMNIEZ, IL EN RESTERA TOUJOURS QUELQUE CHOSE.

Mon propos ne sera pas de défendre le capitalisme. Il est capable de se défendre tout seul, car il est "un fait de nature", héritier du troc primitif, qui, hors des situations de guerre (autre fait de nature), a été très tôt utilisé par les communautés humaines. L'échec des autres systèmes finit toujours par lui laisser la place nette. C'est l'honnêté intellectuelle que je voudrais défendre, car elle est encore plus malmenée que l'autre, celles des affaires, justement. Où le risque de rétorsion fait mieux que la peur du gendarme. ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 août 2014

L'ASSASSINAT D'UN JOURNALISTE.

L'assassinat, filmé, et mis à la disposition de tous les médias du monde, d'un journaliste américain, captif depuis près de deux ans, est un message provocateur en direction d'une civilisation. Celle que symbolise, qu'elle le veuille ardemment, ou avec regret, la démocratie nommée, "États-Unis".  Ce n'est plus une déclaration de guerre. Elle date du 11 Septembre 2001. Mais un défi lancé à un système de valeurs qui aligne la liberté, l'égalité des chances, les droits de l'homme, à commencer par le droit à la vie. Je n'ai pas... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 août 2014

LAISSONS LES PEUPLES DISPOSER D'EUX-MÊMES...

Mais, aidons-les, cependant, à se défendre contre des envahisseurs en manque d'empire. L'éditorial du "Monde", daté du Mardi 19 Août 2014, exprime une inquiétude convenue face au recours aux combattants kurdes, appuyés par l'aviation américaine, pour arrêter les djihadistes fanatisés de l'État Islamique, qui veulent rétablir le califat de Bagdad, nettoyé de tous ses impies et hérétiques divers. Les kurdes ont déjà commencé à combattre, et à remporter des succès, mais ils demandent des armes, équivalentes à celles qu'ont récupérées... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2014

LE BORDEL EN FRANCE? MAIS C'EST MATHÉMATIQUE, MON CHER!

C'est un blogueur que je lis régulièrement (caderange.canalblog.com, lien sur mon blog) qui a mis sous mes yeux un scoop. Se penchant avec un intérêt patriotique sur les travaux de notre plus récent médaillé Fields, Arthur Avila, il en livre cette synthèse: partant des mouvements des planètes du système solaire, déjà calculés un par un par Kepler, il remarque qu'au delà de deux planètes, aucun modèle mathématique ne peut mettre en relation les mouvements comparés. Pour aller plus loin, il observe les comportements de boules de billard... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2014

QUEL POUVOIR POUR L'ÉCOLOGIE? TOUT, OU RIEN!

C'est Yves Cochet, personnalité de l'écologie politique, député du XIVème arrondissement de Paris, qui pose de manière étrange la question. Partant de la situation constitutionnelle de la France, le primat de l'exécutif sur le législatif, l'élection du Président de la République au suffrage universel, et les pouvoirs considérables confiés à ce dernier, il ne voit dans son parti aucune personnalité, à la fois forte, mûre, et expérimentée, capable de postuler la charge, et de recevoir la confiance d'une majorité des français. Lui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]