28 septembre 2014

DES BONNES ET DES MAUVAISES GUERRES.

À première vue, en raison des malheurs, des tueries, des destructions, qui leur sont associées, "elles" sont toutes mauvaises. Pourtant, il s'en déclenche ça ou là, plus d'une par an. Beaucoup restent inconnues à l'homme "ordinaire", uniquement soucieux de sa propre existence et de celle de sa famille. Leur catalogue est tenu par les diplomates, les services de renseignements, les marchands d'armes. Y réagir, y participer, éventuellement, constitue la première tâche d'un chef d'état, à partir d'un certain niveau de responsabilité... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]