21 février 2015

DES EMPRUNTS RUSSES AUX EMPRUNTS GRECS, ENTRE BRAS DE FER ET POKER MENTEUR.

"Plaie d'argent n'est pas mortelle" énonce le dicton, et c'est vrai, tant que la perte ne concerne que l"épargne. Personne n'est mort du refus de l'Union Soviétique d'honorer les dettes contractées par le Tsar de toutes les Russies pour équiper son immense empire. Le nouveau régime en profitait pourtant. Les créanciers de la Russie ont été réduits à garder leurs beaux titres d'emprunt, à réclamer de temps en temps leur dû. Ceux qui avaient été patients ont obtenu une obole symbolique de la Russie post-communiste, sans rapport avec la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]