26 septembre 2015

LA RAISON A DES RAISONS, QUE LE COEUR NE DIGÈRE PAS.

 Le cas d'Ali Al-Nimr continue de troubler l'opinion occidentale, qui ne comprend pas que de telles moeurs soient tolérées par nos responsables politiques. Notre propre barbarie est maintenant tellement loin dans notre passé, que celle d'autres sociétés, cohabitant avec nous sur la terre, nous est insupportable. D'autant plus que nos libertés sont vues comme la peste par les mêmes, et les poussent à la prophylaxie la plus radicale.  Comme nous le faisons en cas d'épizooties dangereuses pour nos troupeaux. Mais pas en cas... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]