L'ignorance...c'est l'ignorance. La passion de l'ignorance, c'est ne pas vouloir savoir. Se boucher les yeux et les oreilles.

Charles Wyplosz, sur le site Telos, "crucifie" le rapport Badinter, commandé par le gouvernement, sur le Code du Travail, accusé de tous nos maux économiques.

Mais, hélas, les maux économiques, Robert Badinter et son équipe de juristes, ne les  voient pas comme effets. Ce n'est pas leur problème. Charles Wyplosz épingle nos formations juridiques, qui fabriquent des ignorants en matière économique*.

Plutôt que susciter des doutes aux juristes en action, cette ignorance, qui fait partie de notre culture, leur laisse croire que cette partie des oeuvres humaines n'a aucune importance.

Il en résulte que cette consultation sur l'obésité de notre code du travail aboutit à un diagnostic à la Parpalaid**: le malade n'est pas malade. Ce n'est rien. Quelques coups de plumeau, c'est tout.

Pendant ce temps là cinq ou six millions de chômeurs sont sans espoir. Mais "on" n'a pas dit à Badinter que c'était à cause de ce chômage de masse qu'on lui demandait une consultation. Il ne pouvait pas deviner!

Oublions l'histoire ancienne, dans laquelle l'économie occupe peu de place, sous le monceau de guerres, de conquêtes et de reconquêtes, de gloire et de morts. Il y a quand même un paquet d'années que nous sommes dans la compétition européenne, puis mondiale, que des savants français ont brillé par leurs idées, que des politiques ont essayé de la servir. 

Mais entre l'ignorance de ceux qui ne l'ont pas apprise, et de ceux qui n'en veulent rien savoir, notre glissade vers l'abîme continue.

C'est non seulement encore perceptible dans l'action politique d'aujourd'hui, qui a atténué dans la douleur son acharnement contre l'économie marchande, sans aller jusqu'à l'inverser, mais dans la plupart des promesses ciselées pour la présidentielle de 2017, il n'est question que de son principal effet, le chômage et le pessimisme qui l'escorte. Traiter les effets par des rustines domine les intentions. Lâcher les baskets à nos entreprises est encore tabou. "On" a tellement peur de les voir saccager notre beau système social, secourable et redistributeur.

C'est pourtant ce que nous devrons courageusement faire. Remettre en marche la locomotive. Qu'importe le confort du train s'il reste en gare!

Sceptique

*Dans d'autre pays, il existe des formations "droit et économie". Pas chez nous.

**Dans la pièce de Jules Romains, "Knock ou le triomphe de la médecine, le Dr Parpalaid est le docteur tant mieux, qui ne trouve rien à personne, et vend au Dr Knock une clientèle inexistante. L'intention de l'auteur n'était pas ce que ressent finalement le spectateur, une caricature de la réalité médicale.