17 février 2016

LA MISE EN EXAMEN DE NICOLAS SARKOZY.

C'est un coup dur pour l'ancien président de la République, et président en exercice du parti Les Républicains. Tout indiquait  qu'il se voyait "the right man in the right place" pour arrêter la course à l'abîme déclenchée par son successeur, François Hollande. Son handicap depuis son retour en politique était que les personnalités de son parti l'avaient remis sur ses pieds, et étaient convenus d'un mode de sélection du candidat à la présidentielle de 2017, des primaires à deux tours. François Fillon, son ancien Premier... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]