24 février 2016

GREENPEACE ET SON NÉO-COLONIALISME.

Grand émoi chez Greenpeace ces jours-ci. Voilà que les africains se permettent de planter des palmiers à huile et des hévéas, là où ils ont quelques chances de pousser, c'est à dire, là où il fait chaud, et où il y a beaucoup d'eau. Ce faisant, ils cessent de résorber l'excès de CO2 produit par les malheureux pays riches en industries. Pour résumer, "ils nous pompent l'air!". Voyons donc! Le palmier à huile n'est pas un arbre. Il n'en a pas les qualités mécaniques, mais il a un tronc qui peut monter jusquà vingt-cinq mètres, ce qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]