31 juillet 2016

LE DÉBAT, CENTENAIRE, SUR LES LOYERS, CONTINUE.

L'intervention de l'État, sur le marché de l'habitat locatif, date précisément de 1914, sous la forme, radicale, de la suspension du paiement des loyers. Logique, en raison de la mobilisation massive, et durable. Quand leur paiement fut-il rétabli? Les propriétaires bailleurs furent-ils indemnisés? Ce n'est pas un sujet important pour les historiens. Entre les deux guerres on vit apparaitre les HLM, qui compensèrent la faiblesse de l'investissement privé. La reconstruction dans les zones de combat, dévastées, reconstitua le stock de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2016

CHRISTIAN, UN "HONNÊTE HOMME" DU 21ÈME SIÈCLE.

Je ne connais que son prénom, je ne l'ai jamais rencontré, "en chair et en os", mais je passe trois quarts d'heure avec lui, depuis trois semaines, à l'heure de mon déjeuner. Que j'agrémente, j'en demande pardon aux gastronomes, en assistant à une émission populaire de TF1, "Les douze coups de midi". C'est un "quiz", fouillant le savoir des candidats dans les domaines les plus divers, dont la plupart sont dédaignés par les instruits, patentés par les universités et les grandes écoles, qui "caleraient" vite sur la plupart des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2016

RELIGION CHRÉTIENNE: DAECH EN VEUT-IL PLUS?

Le "Monde", édité hier, inscrit le meurtre du Père Hamel dans le programme de destruction des autres religions du Livre, supplantées et remplacées par la version de l'Islam que porte l'État Islamique. Bien que l'assassinat du prêtre catholique soit le premier du genre, et présente un caractère d'opportunité, offert par son instigateur à l'organisation qu'il a ralliée, on ne peut écarter le jugement qui en fait un acte logique pour Daech. Car les religions ne se tolèrent mutuellement, dans notre monde libre et moderne, que parce... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 juillet 2016

L'ASSASSINAT D'UN PRÊTRE: UNE "ESCALADE" DE DAECH?

C'est, pour sa réputation, la plus belle acquisition du jour. Mais c'est l'acte d'un "obstiné", frustré de ne pas être un djihadiste en tenue noire, là-bas, en Syrie.  Mollement tenu en laisse "invisible", après un emprisonnement écourté pour cause de surcharge de nos prisons, il a réussi à mettre dans le coup un copain, et, après avoir fait ses repérages, il est passé à l'acte, authentifiable comme "religieux" par sa méthode rituelle. Une fois accompli, "il s'est jeté", avec son fidèle ami, sur les pistolets-mitrailleurs des... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juillet 2016

ANGELA MERCKEL, BIEN MAL REMERCIÉE?

Il ne se passe pas de jour, sans qu'en Allemagne, un immigré de fraiche date fasse parler de lui de la pire manière. Si celui dont j'ai commenté les actes, hier, ne faisait pas partie des derniers arrivants, il leur a sûrement été assimilé. C'est la masse, dont le partage a été refusé par beaucoup d'États européens, qui a abouti à créer des insatisfaits, dont l'égoïsme naturel a retourné les sentiments, de la gratitude à l'ingratitude, de la reconnaissance à la haine. C'était prévisible, il n'est pas possible d'affirmer que leur... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juillet 2016

LE JEUNE TUEUR DE MUNICH ET ANDERS BREIVIK.

Les médias font écho à ce rapprochement, que semblerait avoir fait le tueur de Munich lui-même. Il a peut-être été fasciné par les actes du norvégien, choisi leur anniversaire pour accomplir les siens, mais les pathologies en cause sont tout à fait différentes.  Les hésitations diagnostiques concernant Anders Breivik sont plutôt étonnantes. La paranoïa est évidente, et suffit à catégoriser l'ensemble, de l'élaboration mentale au passage à l'acte. Il n'y a eu, pour le tueur de masse norvégien, aucune ébauche de suicide. Il a... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2016

LES RÉGIONS, LE BEURRE, ET L'ARGENT DU BEURRE. LE COUP DE XAVIER BERTRAND.

Depuis quelques décennies, les années Mitterrand, pour être précis, la France s'est engagée dans l'aventure de la décentralisation. C'est à dire une inversion de l'oeuvre de la Révolution et du Premier Empire. L'argument était constitué par les abus caricaturaux de la centralisation, et la frustration des élus locaux, sans vrais pouvoirs ni responsabilités. La résistance n'est pas venue d'eux, plutôt ravis  d'avoir davantage de pouvoirs, et d'argent à dépenser. "Elle" est venue des agents des services publics, inquiets de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2016

DÉSERTS MÉDICAUX: FAUT-IL ABAISSER LE NIVEAU DES ÉTUDES?

C'est un "collectif" de mandarins, qui lance cette proposition inattendue dans le "Monde" paru hier, Mercredi 20 Juillet 2016. "Il" relève, comme argument, que 25% des inscrits à l'Ordre des Médecins cette année, ont obtenu leur diplôme à l'étranger. Et, parmi tous les inscrits, combien de généralistes s'engageant dans l'exercice libéral, en zone rurale, ou dans des villes petites ou moyennes? Probablement très peu! La "rentabilité" des études médicales, intenses et exigeantes, engagées à l'issue d'un concours classant très... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2016

NOTRE ACTION SUR DEUX FRONTS EN LIBYE EST-ELLE UNE FAUTE?

La destruction d'un hélicoptère ayant entrainé la mort de trois militaires français, membres de la DGSE, a contraint notre Président à révéler que la France aidait une force armée "amie" à reprendre en mains la partie Est de la Libye, la Cyrénaïque. Depuis notre appui aérien à la révolte contre Mouammar Khadafi, la Libye "libérée" est toujours déchirée en plusieurs parties, conquises et tenues par diverses factions politiques, religieuses, ou maffieuses. S'y est joint depuis un certain nombre de mois, un "clone" de DAECH, qui... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2016

PROLONGATION DE L'ÉTAT D'URGENCE. LE JEU DE RÔLES DES PARTIS.

L'attentat monstrueux de Nice a frappé de plein fouet la candeur du président de la République. À peine annonçait-il le non renouvellement de l'État d'Urgence, la réalité l'a contraint à renoncer. D'accord, donc, pour mettre en chantier parlementaire une prolongation, peut-être de six mois, pour faire plaisir à une opposition déchainée. Par hasard, j'ai assisté ce soir à une réunion de la commission des lois, diffusée par la chaine parlementaire. J'ai été frappé en quelques minutes par le caractère ubuesque de ce travail... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 21:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]