21 février 2017

PRÉSIDENT, SINON...RIEN!

Depuis les réformes constitutionnelles actées par le Général De Gaulle, rappelé au pouvoir en 1958, à l'acmé de la crise politique accompagnant l'impasse algérienne, notre régime démocratique est passé de parlementaire à présidentiel. Pour achever son oeuvre, De Gaulle a ajouté l'élection du Président par le suffrage universel direct, à deux tours. Le premier tour est ouvert, pas totalement, afin de contenir le flot d'ambitions présidentielles qui germent dans des dizaines de têtes. Les candidats* doivent être parrainés par un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]