25 février 2017

LA MISE EN EXAMEN DE FRANÇOIS FILLON NE CHANGERA RIEN.

"Elle" fera plaisir à ceux qui ne l'aiment pas et n'auraient jamais voté pour lui, mais ne fera ni chaud ni froid à ceux qui l'ont choisi, et pas davantage à l'intéressé qui s'y est préparé, et ne perdra pas plus de temps à se défendre, sauf pour répondre aux convocations des juges. Supposons qu'il soit élu Président de la République en Mai, toute action sera suspendue pendant la durée de son mandat.  Si c'est son rival Emmanuel Macron qui est élu, il ne me parait pas du genre à user de cet instrument pour faire le vide devant... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]