27 février 2017

UNE PRÉSIDENTIELLE PAS COMME LES AUTRES.

Depuis le temps que je vote, je n'ai pas le souvenir d'une ambiance aussi peu respectueuse de la démocratie.  Bien que la majorité rassemblée en 2012 par François Hollande soit maintenant en miettes, comme les débris de balais dans L'Apprenti Sorcier de Walt Disney, qui en reforment d'autres, les miettes en question se mobilisent pour empêcher, avant le verdict final des urnes, les campagnes électorales de tous leurs adversaires naturels. La droite "républicaine" d'abord, personnifiée par François Fillon, brillament choisi au... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2017

CES SEPT PETITES PLANÈTES QUI FONT RÊVER.

Depuis que l'homme a la conscience de sa singularité, qu'il peut poser des mots sur lui-même et sur sa vie, il n'est jamais loin de maudire la planète qui est son domaine et sa prison, et, s'il scrute le ciel, c'est en partie pour y trouver le paradis où il pourrait, enfin, vivre heureux. Pas seulement comme fantôme sans os, destin promis pour faire passer la pilule. De progrès en progrès de sa connaissance de l'univers, IL a commencé par vérifier que toutes les planètes qui tournent aussi autour du soleil, sont, elles, totalement... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 février 2017

LA MISE EN EXAMEN DE FRANÇOIS FILLON NE CHANGERA RIEN.

"Elle" fera plaisir à ceux qui ne l'aiment pas et n'auraient jamais voté pour lui, mais ne fera ni chaud ni froid à ceux qui l'ont choisi, et pas davantage à l'intéressé qui s'y est préparé, et ne perdra pas plus de temps à se défendre, sauf pour répondre aux convocations des juges. Supposons qu'il soit élu Président de la République en Mai, toute action sera suspendue pendant la durée de son mandat.  Si c'est son rival Emmanuel Macron qui est élu, il ne me parait pas du genre à user de cet instrument pour faire le vide devant... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2017

LE LYNCHAGE(MÉDIATIQUE) DE MEHDI MEKLAT

Mehdi Meklat est un jeune écrivain, issu de la "diversité", devenu la coqueluche du monde bien pensant, grâce à deux romans publiés et salués par la critique.  Mais il a été dénoncé par une femme pour une duplicité "aggravée". Sous un pseudonyme très "souchien", il envoyait sur le réseau Twitter, des tweets "racistes", "sexistes", "homophobes", et "antisémites". Chouchou la veille, il est devenu l'horreur, pendable ou dépeçable, sans procès, sans défense. Son aveu et sa contrition ne pèsent rien en face de la condamnation... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2017

PRÉSIDENT, SINON...RIEN!, CHAPITRE II

C'est au tour de François Fillon, "estourbi"par l'attaque juridico-médiatique, mais rassuré par le resaisissement de ses troupes et de ses soutiens, de se remettre en marche (tiens, tiens!) et de parler le Président comme s'il l'était déjà. Attaqué dès le début de sa campagne sur ses propos sur la Sécurité Sociale, il a précisé ses intentions...rectifiées, et enrobées d'un onguent adoucissant(de la pommade, dit l'éditorial de l'Opinion). Il rafle, aussi, au passage, quelques idées du rival Emmanuel Macron, qui accuse le larcin,... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 février 2017

PRÉSIDENT, SINON...RIEN!

Depuis les réformes constitutionnelles actées par le Général De Gaulle, rappelé au pouvoir en 1958, à l'acmé de la crise politique accompagnant l'impasse algérienne, notre régime démocratique est passé de parlementaire à présidentiel. Pour achever son oeuvre, De Gaulle a ajouté l'élection du Président par le suffrage universel direct, à deux tours. Le premier tour est ouvert, pas totalement, afin de contenir le flot d'ambitions présidentielles qui germent dans des dizaines de têtes. Les candidats* doivent être parrainés par un... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2017

L'ISLAMO-GANGSTERISME EST-IL UN CONCEPT UTILE?

Dans le "Monde" daté des 19 et 20 Février, pages Débats et Analyses, le chroniqueur Yves Trotignon observe cet aspect d'une réalité, le passage par la case délinquance et prison de la plupart des figures du "djihadisme". En amont de ce recours à l'islamisme comme "armement moral", le simple nationalisme anti-colonialiste n'a pas négligé les actes de banditisme d'un haut niveau de compétence et de moyens, pour se financer aux dépens des banques de l'ennemi. Mais ce choix a-t-il surgi d'un rien, ou d'une différence culturelle... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2017

LE CETA ET SA FURIE.

Le CETA, c'est le traité de libre échange négocié entre le Canada et l'Union Européenne. Il a été approuvé par un certain nombre d'états de l'Union, au contraire de celui qui était négocié avec les États Unis, et butait sur leurs exigences et leurs refus. De ce dernier, l'élection de Donald Trump aidant, on ne parle plus. Bien que les enjeux des deux traités, leur esprit, aussi, soient très différents, les contestataires systématiques des traités économiques les "mettent dans le même sac". Celui de la poubelle de l'histoire. Ils se... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2017

COLONISATION: LE PROPOS SOMMAIRE D'EMMANUEL MACRON.

Se préparant à la charge de Président de la République, Emmanuel Macron a voulu rencontrer un de nos principaux partenaires, à la fois historique, politique, économique, et humain, l'Algérie. Pour faire plaisir aux dirigeants, encore tous issus du FLN qui nous a combattus, il leur a déclaré que la colonisation est un crime contre l'humanité, semblant oublier que nous en étions nous-mêmes issus, et que ce phénomène concerne l'ensemble de l'humanité. Il n'y a pas si longtemps que ça que les frontières se sont figées. Je n'apprendrai... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 février 2017

SAUVE-QUI-PEUT CHEZ LES RÉPUBLICAINS?

C'est une réplique de la bataille d'Hastings: la blessure infligée à Harold Fillon affole ses troupes et leur débandade s'accélère. Ceux qui possèdent un chateau s'y enferment, abaissent la grille et lèvent le pont-levis. Si le blessé se présente, les défenseurs ne lui ouvriront pas. À ce compte là, le roi blessé sera vite mort, et la victoire sera pour les tueurs. Se démasqueront-ils pour revendiquer l'héritage?  Comme personne ne s'est vanté du coup, que les soupçons ne peuvent viser qu'une foule d'assassins anonymes, les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 00:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]