30 juillet 2017

UN AIR FRAIS SOUFFLE SUR LA POLITIQUE FRANÇAISE.

Finalement, cette loi sur "la moralisation de la vie politique française" accouchée dans la douleur, celle des briscards de la politique, survivants de la vague des marcheurs, pourrait bien être une bonne affaire pour la nouvelle génération de ce qui était bien une profession, un métier. J'ai été imprégné de cette conviction, lancée par les humoristes concepteurs du "bébête show" qui avaient mis dans la bouche de la marionnette représentant François Mitterrand, la sentence:"La politique, c'est un métier!" Les politiques, députés, ou... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2017

FORFANTERIES NORD-CORÉENNES

Kim Jong Un, le petit roi de Corée du Nord, épuise les ressources de son royaume pour aboutir à son rêve, disposer d'une fusée à portée intercontinentale, capable de transporter une de ses bombes A, jusqu'à un endroit quelconque des États-Unis d'Amérique. Il vient d'en faire lancer une Nième, qui a fait en un peu moins d'une heure, un parcours en cloche de mille kilomètres d'un point à l'autre, avant de plonger dans la mer du Japon. "IL" en a immédiatement conclu qu'il disposait du vecteur qui lui permettrait de toucher n'importe... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2017

LA FERMETURE DE NOTRE "CENTRE DE DÉRADICALISATION".

La radicalisation peut concerner n'importe quelle religion, n'importe quelle idéologie politique, dès lors que ces rassemblements autour d'une croyance ou d'une idée sont convaincus de leur Vérité, et de leur supériorité sur toutes les autres, devenues Erreurs. Leur Révélation, par un prophète de la nouvelle religion, ou de la nouvelle idéologie, par son auteur, ou son développeur, séduit un certain nombre de personnes, en manque de certitudes, disposées à se pencher sur la Vérité proposée, et constituant le premier noyau de fidèles.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2017

RETOUR, OU RECOURS, À L'ÉTAT?

"Les deux, mon général!" Notre nouveau Président a reçu en cadeau de bienvenue deux affaires bien françaises. Je choisis l'ordre d'entrée en scène. DMS, à La Souterraine, Creuse, STX à Saint-Nazaire, Loire Atlantique. La première, spécialisée dans la plasturgie, fournit notre industrie automobile en tableaux de bord. Notre industrie automobile encore en activité en France, je pense, car je doute que nos usines délocalisées en Europe de l'Est ou ailleurs dépendent de ce fournisseur hexagonal. Cette usine, ne pouvant soutenir la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juillet 2017

LE PRÉSIDENT MACRON...EN RODAGE.

Il a été élu pour agir, et voilà que ses premiers actes "réels"(pas seulement symboliques) provoquent une levée de boucliers (promis à une belle carrière de symbole, je pense).  Le premier acte, de lui seul, est l'engueulade de son CEMA, le Général Pierre de Villiers, coupable de ronchonnements audibles sur le budget militaire, ses augmentations lentes, ses diminutions brutales. Particulièrement attaché à sa fonction constitutionnelle de chef des armées, le Président n'a pas admis que le militaire commente les manipulations par... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2017

BAISSE DE POPULARITÉ DU PRÉSIDENT MACRON. SES ENNEMIS S'UNISSENT, ET PAVOISENT.

Je ne pouvais l'ignorer dès ce matin, car la presse en ligne québécoise la mentionnait, mais j'ai rencontré des problèmes avec mon hébergeur, terminés à cette heure. Donc, ce matin, la presse parlée hurlait de plaisir. Ayant perdu dix points de popularité, le Président Emmanuel Macron payait tout le mal qu'il avait fait à la pauvre France que nous sommes. À commencer par la réduction de l'Aide Personnalisée au Logement, dont bénéficient les impécunieux et les étudiants (a priori). Cinq euros. Environ dix cigarettes au prochain... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2017

SI EMMANUEL MACRON A UN POINT FAIBLE, C'EST SA FOI ÉCOLOGIQUE.

Je n'aime pas le désaveu systématique, venant de toutes parts, des actions d'un président bien élu, et doté de toutes les qualités pour être LE président réformateur, énergique et volontaire, dont nous avons le plus urgent besoin. Je suis rassuré par ce qu'il sait, l'économie, la finance, l'administration. Je ne redoute pas sa culture littéraire et philosophique, source de sagesse, entrainement à penser. Mais je suis inquiet des faiblesses de sa culture scientifique, que son parcours ne lui a permis qu'éfleurer, et de son choix de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2017

ET LE SAMEDI MATIN,EMMANUEL, LE CANETON, ÉTAIT TOUJOURS VIVANT!

Il faudra que notre Président, élu avec les deux tiers des voix exprimées, s'accroche, car les armées d'ennemis, et d'abstentionistes, sont parties à son assaut, pour sauver l'honneur d'un général susceptible. Encouragés, des dirigeants de partis évincés de la course, se ruent sur son image pour la piétiner. Jusqu'où ira cette bronca négationniste, qui me semble être plus garnie de troupes de droite, que de gauche. Hier, ou avant-hier, Alexis Corbière, invité à donner son coup de pied à l'âne, était nettement mal à l'aise, d'avoir à... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 00:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2017

LES DÉLICES DU MACRON-BASHING(CHAPITRE II)

La France bien-pensante s'est déchainée, hier, contre le Président Macron, "responsable" de la démission du Général de Villiers.  Comme si, lui, était une victime innocente d'un abus de pouvoir, ou de ce que les "psy" appellent une "projection". Ce n'est pas moi, c'est l'autre. Ce n'est pas dans un trou fait dans le sable que le général a grommelé :"je ne me ferai pas baiser comme ça", mais de manière audible par les plus proches participants de la Commission de la Défense, devant laquelle il exposait ses doléances. Le premier... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2017

LE MERDIER, CHAPITRE II

Mon billet d'hier parlait des dépenses, des douleurs qu'elles provoquaient chez les trésoriers-payeurs, et chez les toxicomanes de l'argent public, en manque répétée. Mais l'argent public prenant, violemment, sa source dans les poches privées, les douleurs de l'arrachement sont incurables, et ceux qui doivent se charger de sa quantité, ne peuvent ignorer, s'ils ont du coeur, la douleur des contribuables. Un bon politique est comme un bon rebouteux. Il sort le portefeuille, l'allège, et le remet en place sans arracher le moindre cri.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]