Et Nicolas Hulot approuve...."on ne pouvait pas faire autrement!" dit le brave homme. Lui qui voulait fermer plusiers centrales, à peine nommé!

Bien sûr, la décision est celle du Président, avisé par EDF de l'impossibilté de faire autrement. Comme les français ont besoin de courant, qui n'a ni goût ni odeur selon son origine....

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas. Macron ne l'est pas, Hulot, finalement, non plus. Ouf!

Comme c'est parti, Emmanuel Macron ne devrait pas avoir de mal a être réélu pour un second mandat. 2025 sera au milieu. Beaucoup d'eau et de vérités seront passées sous les ponts de la Seine.

Une élection, c'est beaucoup plus de passion que de raison. Malgré Descartes, la majorité des français n'en raffolent pas. Mais les passions, de sens opposés, s'annulent. C'est ce qu'on observe chaque jour depuis le 7 Mai de cette année.

Sceptique