J'ai lu l'annonce dans la Presse, de Montréal. Une vague de froid, inconnue (relativement), par sa rigueur. Des valeurs inconnues, moins 43°, moins 50, en de rares endroits. Pas vus depuis longtemps, pour certains, du jamais vu, pour d'autres.

Les bons calculateurs vont sortir les équations qui vont démontrer qu'il s'agit bien d'un méfait du réchauffement climatique, le résultat de l'effet "tecumseh"** du nom du mécanisme réfrigérant  breveté, qui équipe tous les réfrigérateurs du monde, et transforme de l'énergie en froid. Il a l'avantage de ne pas avoir besoin de gaz dangereux, destructeurs de la couche d'ozone, pour fonctionnner

L'essentiel, pour ne pas affliger nos gouvernants, c'est de ne pas s'empresser de transformer le R.C.A.***en simple crise climatique, d'origine inconnue. À l'heure qu'il est, aucune déclaration triomphaliste de Donald Trump n'est signalée.

Claquer des dents, ou les serrer, il faudra faire le bon choix. Et puis attendre fébrilement l'été, croiser les doigts en souhaitant qu'il soit chaud, torride, même.

Sinon, tout ce qu'ont fait les meilleurs gouvernements du monde, et leurs peuples, pour freiner, ou même, si possible, inverser l'évolution du climat, se révèlerait excessivement efficace, voir réellement catastrophique. Du travail d'apprenti sorcier, sérieusement!

Sceptique

*Chanson de Gilles Vignault....un chanteur d'avant le réchauffement!

**Ce nom attribué à un phénomène supposé (pas d'effet sans cause!) est mon choix, en attendant une nomination internationale.

***Réchauffement Climatique Anthropique