Ce n'est pas une blague. Ça s'est passé dans des Intermarchés de l'hexagone....on y vendait des méga-pots de Nutella pour le prix d'un mini.

Il y eut ruée, bousculade de mères aimantes, empoignades de maxi-pots du délice à l'huile de palme, et de chignons.

S'il y a dans quelque église une statue de Sainte Ségolène, des larmes ont du couler de ses yeux.

Car au cours de sa vie ministérielle, sa préoccupation pour la forêt indonésienne et ses animaux, l'a fait gronder contre la friandise italienne qui a conquis le monde. Elle a le tort d'avoir pour excipient de l'huile de palme, celle qui fait disparaitre l'Orang-Outang, privé de son arbre préféré. Comme l'Orang-Outang n'est pas un argument de poids suffisant, il a fallu décréter que l'huile de palme était un dangereux poison. 

"On verra plus tard!", ont grondé les enfants. "Ne privez pas nos enfants de leur goûter", ont rugi les mères. La sainte Ministre a du remballer son décret.

Toujours malin, le Diable a induit en tentation le PDG d'Intermarché, qui a accepté...le marché. Faire une somptueuse promotion d'une gâterie qui n'en avait pas besoin.

Juste pour faire bisquer la Sainte! 

Rapporté par Sceptique

27/01/2018 Sainte Natacha Polony a enfilé la tenue de Jeanne d'Arc pour bouter hors de France la multinationale Ferrero, empoisonneuse (à ses yeux), de tous ceux qui aiment. Elle semble ignorer (on ne peut pas tout savoir) qu'à l'origine, Ferrero était un modeste patissier d'Alba, en italie, qui a remplacé des fèves de cacao, qui lui manquaient, par des noisettes. La préparation de secours fit un tabac...durable, et international.

Ach! Beurk! On est en France! Peut-il y avoir quelque chose de bon en dehors de la France? Je n'ai jamais mangé de Nutella, mais vive la liberté! En a-t-elle encore pour longtemps???