18 janvier 2018

PREMIÈRE BATAILLE, PREMIERS DOUTES, PREMIÈRE DÉFAITE.

Il me semble inutile de finasser. Ce qui s'est passé hier est une défaite, une capitulation. Saisi par le doute, le Président Macron a décroché, a amené son pavillon.  Il aura beau faire des moulinets verbaux, il s'est donné tort. Il a donné tort aux élus locaux, qui ont pensé développement économique, alors que pour ses adversaires, les écologistes, l'humanité doit tourner le dos à ce qu'elle a cru pendant deux siècles, bon poids. Le progrès, tous azimuths, libérant l'homme de toutes les limites que lui impose la nature. C'est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2018

"ALEA JACTA EST!"

Par la bouche de ses porte-paroles, le Président à énoncé sa décision; il n'y aura pas de nouvel aéroport à Nantes. L'actuel sera agrandi. Beaucoup attendaient l'autre décision, mettant fin aussi, au débat, mais de matière positive. Je n'avais aucun intérêt dans l'affaire. Simplement, rien de ce qui est moderne ne me fait peur. De toute façon, la maitrise de l'histoire n'existe pas, n'a jamais existé. On la raconte après. Pour le moment, je n'en parlerai plus. Sceptique
Posté par Sceptique à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2018

PERPLEXITÉ EN PAYS NANTAIS.

Ça se réchauffe, oui, ça va chauffer! Le chef de l'État, Emmanuel Macron, Président de la République, va annoncer sous peu sa décision ferme et définitive, construire, ou ne pas construire, le nouvel aéroport de Notre Dame des Landes, dans le secteur le plus crotté de la Loire Atlantique.  Il serait trop long d'énumérer les arguments des opposants. La suavité de l'odeur de la crotte est au premier rang. Le maudit aéroport en priverait ses fans. Va-t-il dire OUI au nouvel aéroport, ou va-t-il dire NON? Telle est la question. ... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2018

SUPPLIQUE À MONSIEUR EMMANUEL MACRON, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.

Monsieur le Président, Dans quelques jours, vous allez prendre une position définitive sur le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes, objet de refus seulement passionnels. Ce projet n'est pas d'une nécessité absolue.  La ville de Nantes et son hinterland disposent d'un aéroport juxtaposé à la ville. Ce qui implique des nuisances sonores dont souffrent les riverains, et les habitants situés sur le trajet du décollage, nécessairement bruyant. L'autre option, agrandir l'existant, augmentera les nuisances en intensité, et en... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2018

LES MALHEURS DES TUNISIENS.

Le poids du chômage, chaque année plus lourd, a fini par déclencher des émeutes, dont l'infanterie est faite des jeunes tunisiens désespérés.  Les commentateurs évoquent immédiatement celles qui ont mis fin au règne de Ben Ali, Président, et PDG d'une mafia avisée dans ses placements et leur gestion. J'ai séjourné en Tunisie, quelques mois avant la fin de cette dictature, et j'ai entendu les propos amers sur l'accaparement des richesses et les inégalités.  Et pourtant, la destitution et l'exil de Ben Ali, la récupération... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2018

LES GRANDES AFFAIRES DU JOUR: LACTALIS, LA PMA

Cette affaire de lait en poudre, destiné à l'alimentation des enfants, du stade nouveau-né, aux six à huit mois suivants, responsable d'infections digestives par une salmonelle*, a révélé deux faits "culturels", celui propre à une entreprise, géante, mais unie par sa tête, et un autre, unifiant un modèle de commerce, celui de la "grande distribution". La première, Lactalis, est une entreprise familiale dans au moins deux sens du terme, son origine, son management. Il s'y ajoute des rapports entre l'entreprise et ses personnels on ne... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 04:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2018

LA MALBOUFFE, QU'EST-CE QUE C'EST?

Un condisciple de fac, octogénaire et hors service, comme moi, me fait part de son émotion, à la description de ce que l'industrie alimentaire est capable de faire avec la viande de nos animaux d'élevage. Elle peut, cette industrie, dont le coeur est aux Pays Bas, transformer la viande, d'un état reconnaissable (viande rouge ou blanche), "identifiable" (il est encore possible de dire si elle est bovine, ovine, porcine, ou aviaire) à inidentifiable, sans couleur ou structure  signant l'origine. Une simple matière protéique, en... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 17:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 janvier 2018

LA VOLTE-FACE DE KIM JONG UN.

Le petit dictateur de la Corée du Nord  est passé brusquement de l'intention de nettoyer le monde des américains par un déluge de bombes atomiques, chacune portée jusqu'à l'objectif par une fusée intercontinentale, dernier cri, à une subite annonce pacifiste. C'était une pure forfanterie, un énorme bobard, et un risque énorme pour la paix du monde, même si cette paix n'est que le résultat d'un équilibre des forces. Chaque camp, l'ex-communiste*, et le capitaliste**, dispose des moyens d'anéantir l'autre, assez rapidement pour... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2018

"TU QUOQUE IMPERATOR.!?"

C'est l'interjection que je mets dans la bouche de la Sainte-Vierge, mourant d'ennui au milieu de sa lande, et attendant depuis cinquante ans que les avions du monde viennent la distraire. L'Imperator n'est rien moins que le Président Macron, qu'une rumeur accuse d'un renoncement pur et simple au bel aéroport,dont rêvent les gros bonnets de la région, et qu'exècrent les fanatiques du cul des vaches. Lesquels ont vendu leurs terres et leurs masures, mais continuent de les "exploiter", bien que dûment payées. Il n'y a pas de petits... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 06:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 janvier 2018

UNE CRISE SECOUE NOTRE PSYCHIATRIE.

"ON" en parlait, ça ou là, plus souvent dans le voisinage d'un hôpital psychiatrique touché par des grèves, qu'ailleurs.Les causes, le surmenage des équipes, le manque de personnel, ne répondant pas aux offres. Ce qui peut vouloir dire qu'il ne s'en est pas formé, faute d'intérêt pour la profession. En l'occurence, d'infirmier spécialisé. Une crise de la psychiatrie est un phénomène récurrent. Incomprise, mal aimée, crainte, cette discipline médicale n'a jamais fait bon ménage avec la médecine du corps, qui tient depuis toujours, et... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 16:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]