12 mai 2018

DE LA CASE CRIME À LA CASE PRISON.DE LA CASE PRISON À LA CASE ASILE.

 L'homme n'est pas le seul animal qui tue, mais il est le seul qui se suicide. Cette action de se supprimer peut conclure une série, courte, ou longue, d'échecs ou de malheurs, ou d'actes délictueux ou criminels, appelant une sanction par la société. Supprimer une vie invivable, ou échapper à une lourde sanction de la société, à la suite d'un crime tarifé, invitent au suicide. Les responsables des établissements pénitentiaires, ceux qui les garnissent à bon droit, connaissent ce risque. Qui fait échapper aux sanctions décidées... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]