17 mai 2018

SNCF:MERCI POUR LA GRÈVE?

Force est de constater que la grève des trains, toute réelle qu'elle soit, ne provoque plus, comme ses illustres précédentes, la paralysie du pays, l'asphyxie des grandes villes, Paris en première de liste. La proportion, "tout venant", de grévistes, est basse, celle des conducteurs est plus forte, sans doute parce qu'ils sont les mieux payés, et les plus gâtés , en proportion de leur importance. Il n'empêche, comme le remarque Olivier Bellebeau dans "L'Opinion" du 16 Mai 2018, les français ne subissent plus passivement la grève, ne... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]