Oui, parce que les vénézuéliens vont en baver encore plus et plus longtemps. Non, parce qu'elle est, forcément, et naturellement "pipée".

Une dictature*, c'est aussi le talent de fabriquer le résultat de n'importe quelle élection. La solution sera "un accident", pas une "bonne" élection.

Sceptique

*La confrérie des dictateurs prospère, ces derniers temps. Kim Jong Un, de la Corée du Nord, après sa crise de bonté, est revenu à ses sentiments ordinaires. Il réclame à la Corée de Sud la "restitution" d'une douzaine de serveuses, qui ont fait la belle à l'occasion des J.O. d'hiver. Je parie pour une résistance ferme de la Corée du Sud, d'autant plus que les fuites du Nord, au Sud, continuent. La bonne humeur est resté produit d'exportation.