30 septembre 2018

EMMANUEL MACRON SE REFAIT UNE IMAGE AUX CARAÏBES.

C'est ce que je ressens en voyant les images du voyage qu'il fait aux Antilles, et, en particulier, à l'Île Saint-Martin, dévastée par un ouragan il y a un an. Les dégâts étaient si importants, que la reconstruction n'est encore qu'à peine perceptible. Mais, outre qu'il le reconnait, son contact avec la population est nettement plus facile qu'avec l'hexagonale. Il se fait engueuler, mais sans rage, et il retourne vite le ton des réclamations, fait écouter ses justifications. Il s'avère, en effet, que le taux de batisses assurées est... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:29 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
28 septembre 2018

"TOUT CE QUI SERA PERMIS DEVIENDRA OBLIGATOIRE!

Je ressens ce "non dit" au coeur de toutes les protestations, immédiates et tenaces, dès qu'il est question d'une nouvelle liberté concernant nos moeurs. J'ai un recul de cinquante ans d'évolution de notre société, dans la postérité de Mai 1968, première rupture irréversible, mais ne concernant que notre jeunesse, à l'époque. Si d'autres parties de notre société ont saisi l'opportunité, et pris le train en marche, ce ne fut que pour obtenir des avantages en espèces, ne mettant pas en cause notre modèle social. Il n'en fut pas de même... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 18:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
28 septembre 2018

DIALOGUES DE SOURDS.

L'avertissement de la Cour des Comptes du non respect des 35 heures par la majorité des collectivités locales, au profit de leurs salariés, passe mal chez les bénéficiaires de cette mansuétude.  Les dialogues entre les représentants syndicaux et les journalistes attirés par le scoop ne vont pas plus loin que le déni de l'anomalie, et le refus de toute correction. Dont l'effet serait invisible au cas par cas, et ne serait perceptible qu'à l'échelle du département....peut-être. La défense syndicale est une contre offensive.... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 septembre 2018

MACRON, HOLLANDE,COLLOMB, BAYROU....OU LA RÉVOLTE CONTRE LES PÈRES?

L'autobiographie qu'Emmanuel Macron a écrite, pour expliquer sa stupéfiante ambition, ne faisait, si je me souviens bien, aucune place à son père, ni davantage à sa mère, dans la construction de sa personnalité. Une grand-mère les avait remplacés, et le futur Président lui attribuait tout ce qu'il était devenu, un jeune homme brillant, instruit, cultivé, faisant l'admiration de ses professeurs, de tous ceux, pour lesquels, ou avec lesquels, il avait étudié, puis, travaillé. L'École Nationale d'Administration, n'était qu'un de ces... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 21:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 septembre 2018

LA FRANCE EST ELLE GOUVERNABLE?

La deuxième année du quinquennat du Président Emmanuel Macron est bien entamée, et sa popularité est déjà aux niveaux atteints par son prédécesseur François Hollande. Qui, lui, ne faisait rien, après avoir fait mal. En  Mai 2017, le Président Emmanuel Macron, jeune, intelligent, brillament, même, disposait d'un capital de popularité, pas exceptionnel, ça ne se voit plus en France, mais non contestable. Pourquoi a-t-il fondu, "comme neige au soleil" (formule fausse!), il y a une part de sa faute, il y a l'effet des attaques... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 03:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 septembre 2018

LES TUEURS EN SÉRIE NE SE FONT PAS PRENDRE....TOUT DE SUITE.

Je doute fort que la Nième battue effectuée par des bonnes volontés aboutisse à la découverte du corps de Sophie Le Tan. Son assassin probable, récidiviste, dans la salle de bains duquel une trace du sang de la jeune fille a été retrouvée et identifiée, nie le passage de la victime, contre cette évidence. Ses antécédents sont lourds, il a déjà été soupçonné d"être à l'origine d'une disparition d'une femme.Il parait logique de lui prêter une ardeur ménagère méticuleuse. Les moyens d'investigation dont disposent les polices... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 09:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 septembre 2018

RÉFLEXIONS SUR UN "APPEL AU PEUPLE"

Je suis troublé par un appel aux dons, à la fondation pour la recherche médicale, qui existe bien,focalisés sur la maladie d'Alzheimer. Les personnalités qui prêtent leur voix insistent sur le dépistage précoce et la mise en route d'un traitement. Or, à ma connaissance, il n'existe pas encore de traitement efficace de cette maladie, qui est une tragédie pour les familles qu'elle touche, par le poids de la dépendance qu'elle crée, et par la rupture de communication, verbale et affective, entre le ou la malade, et ses proches. Les... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 02:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 septembre 2018

DE L'USAGE DE LA PSYCHIATRIE CONTRE LES MAL-PENSANTS POLITIQUES.

On se souvient de cet usage par les dirigeants soviétiques post staliniens, à une époque où ils étaient débordés par des contestataires, qui n'avaient plus peur des camps de redressement des idées.  Pour autant, ces idées étaient dérangeantes, voire destructrices du bon ordre, de l'unanimité de l'opinion du peuple soviétique, en faveur du marxisme-léninisme. Comment combattre les opposants, les idées sulfureuses qu'ils colportaient, sans altérer l'image que le régime voulait se donner? Comment l'idée de faire de la... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 septembre 2018

QUAND COMPARAISON N'EST PAS RAISON.

Lu quelque part sur internet: quelques mots d'Éric Zemmour:": "Je rêve d'un Poutine français." Il ne faut pas en rêver. Il ne disposerait, ni d'une Sibérie, ni de gachettes faciles. Sceptique
Posté par Sceptique à 21:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 septembre 2018

APRÈS LA CANICULE, UNE SÉCHERESSE.

Les deux phénomènes s'enchainent, car ils ont la même source, le Sahara. C'est sur ce désert torride que se forment les anticyclones qui font barrage aux dépressions formées au dessus de l'Atlantique. Les climatologues orthodoxes nous les promettent depuis des années, comme conséquence logique du réchauffement climatique. Évident comme phénomène, peut-être mis abusivement sur notre dos, comme si les climats avaient attendu l'homme pour changer. Les efforts demandés à l'humanité de contenir, et même, réduire, notre goinfrerie... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 10:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]