Un dirigeant du foot serbe a parié, avant le match "amical" prévu avec l'équipe française, que SON équipe, la serbe, donc, allait perdre avec cinq points de différence. Il avait même parié cinq millions d'euros, mais il n'est pas dit avec qui. Il n'est pas impossible que son pari ait été "en l'air", et que les cinq millions restent à jamais fictifs.

De quelle tête est sortie la conviction que l'équipe serbe avait perdu "exprès", pour faire gagner le pari...et le parieur? La rumeur ne le dit pas. Mais elle a fait mouche. Les gardiens de la vertu, footballistique en l'occurrence, ont crié, en choeur;"Mais c'est bien sûr!, les buts sont pipés!"

Tous ceux qui ont assisté au match ont réfuté cette possiblité. Les joueurs serbes ont fait ce qu'ils ont pu, sans trainer les pieds. La faiblesse de leur équipe a amplifié la force de la nôtre. Ce sont des choses qui arrivent!

Le parieur avait simplement une mauvaise opinion de son équipe. Encore une possibilité, sans rareté particulière!

Pitié pour les footballeurs qui perdent. Il y en une bonne douzaine *tà chaque match, partout dans le monde!

Sceptique

*Pour les allergiques au foot: il n'y a que onze joueurs de chaque équipe sur le terrain, mais des remplaçants sur le banc de touche, prêts à remplacer les fatigués et les cabossés.