Le retour de la Raison n'est toujours pas en vue. Les automobilistes français, largement majoritaires, et "au parfum" des craintes pour la planète, également largement majoritaires, au moins en pensée, sinon en actes, n'admettent pas d'avoir à participer à la hausse de la facture, grevée par ces considérations. 

La pensée magique tourne à plein régime de Dunkerque à Perpignan, de Brest à la frontière suisse.

Mais que fait le gouvernement? Justement, tout le mal décrit ci dessus!

Il y a quelques risques qu'il s'entête, car il ne dispose d'aucune marge.

Sceptique