ILS se sont mis dans la tête, avec ou sans gilet jaune, que leur ennemi était le Président qu'ils avaient élu il y a dix-huit mois.

Le tueur de Strasbourg aura-t-il réussi à rafraichir notre mémoire? Celui de Trèbes, avec le même nombre de victimes, a déjà été oublié. On peut craindre que celui de Strasbourg profite de ce penchant à l'amnésie. 

Nous le vérifierons ce prochain Samedi, par l'annulation ou le maintien de la razzia sur le coeur de Paris. Les forces du maintien de l'ordre auront, ou n'auront pas, le droit de se reposer*.

Nous avons la mémoire courte**, mais une demi-semaine, c'est "peanut" comme dirait notre ami Trump.

Quant à l'avenir, encore à distance, la palette des propositions sera assez large, du rideau de fer tourné vers la sortie, ou vers l'entrée. Nous aurons le temps d'y penser, de choisir.

Sceptique

*Les derniers propos de gilets jaunes sont en faveur d'une manifestation hebdomadaire. Delinda est Lutecia.

**Je ne rappellerai pas qui nous a fait cette remarque.