Ce matin, réagissant au propos du Président Macron sur le sens de l'effort que les français auraient perdu, le porte parole des Républicains a crié très fort que le Président n'aimait pas les français. 

Pourtant, c'est en des termes de même force que Nicolas Sarkozy réclamait que les efforts de ceux qui en faisaient, soient récompensés.

Les journalistes qui commentaient cette réaction en étaient surpris, car l'exaltation, suivie de récompense, de l'effort, font partie du discours de toute droite qui s'affirme. 

Dans l'état de notre société, secouée depuis deux mois par le mouvement des gilets jaunes, qui se plaignent de ce que leur labeur n'est pas récompensé, les propos démagogiques tenus au nom des LR sont saugrenus.

Les frustrés de 2017 participent à l'hallali, c'est sûrement logique, mais pas vraiment digne. Ça ne ramènera pas au bercail les militants et les électeurs perdus.

Et quand on voit vers où s'évadent les LR déçus, on ne peut qu'être plus attristé par la posture adoptée par ce parti.

Sceptique