Courser deux jeunes qui foncent, sans casques, sur un scooter sans plaque, peut-être volé, est un réflexe. Mais l'accident plus que probable qui conclut la course poursuite par la mort des fautifs, doit faire réfléchir. Le châtiment "de fait", est un gâchis, disproportionné.

Il faudra donc imaginer d'autres procédures, pour cette circonstance trop fréquente, et trop souvent meurtrière. Prendre le risque de ne pas rattrapper les sales gosses, de faire une enquête plus longue, aidée par les images de caméras, peut être vaine, finalement. Mais la récidive sera tellement probable...qu'il suffira d'attendre.

Sceptique