29 mars 2019

L'ESPRIT "GUIGNOL", OU DE "GUIGNOL", TROP BIEN FRANÇAIS. UN EXCÈS DE MORTS SUR NOS ROUTES.

On peut déjà entendre les clameurs. "Ce n'est pas moi, ce n'est pas moi! C'est, toujours, l'Autre! La puissance publique participe au grand pardon: "c'est la faute des destructeurs de radars", effectivement méthodiquement détruits ou neutralisés, pendant la période du pouvoir "de fait", des gilets jaunes, du mois de Novembre 2018, à nos jours. Comme si les automobilistes ne pouvaient pas, de temps en temps, regarder ce que disent leurs instruments! C'est par millions d'euros que se chiffrent les dégâts subis par notre dispositif de... [Lire la suite]
Posté par Sceptique à 07:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]