Le petit chêne est mort. Il n'a pas résisté aux mauvais traitements des éducateurs auxquels il a été confié.

Il venait de France, apporté comme cadeau par le Président de la République Française, Emmanuel Macron, en visite officielle au Président des États-Unis, Donald Trump. 

Il avait été planté solennellement dans le jardin de la maison blanche, et sûrement arrosé. Les nouveaux-nés ont soif!

Mais notre Président ne semblait pas savoir(on ne peut tout savoir!), que les étatsuniens sont extrêmement chatouilleux sur les importations de végétaux (probablement, aussi, d'animaux vivants) soupçonnés de porter des germes indésirables, susceptibles d'introduire des maladies, végétales, ou animales, encore inconnues aux États-Unis. Ce sont les pires, "a priori".

Pourtant, dans sa jeunesse, il a du faire un ou plusieurs voyages en touriste aux États-Unis, et, à chaque fois les douaniers ont du lui demander si ses bagages comprenaient des végétaux vivants. La règle s'étend au Canada, et peut-être à d'autres points d'entrée dans LES continents américains. Dont les gardiens savent ce que les Amériques ont fourni à l'Europe d'indésirable. Le Phylloxera, par exemple. Qui a failli éradiquer la vigne du continent européen.

Cette fois là, les européens se sont empressés de piquer aux States leur vigne sauvage. Qui se tamponne du phylloxera, la cohabitation étant ancienne!

On a eu de la chance, mais la règle est maintenant de se méfier de tout, par principe.

Donc, quelques heures après cette plantation officielle du petit chêne dans le jardin de la Maison Blanche, des agents de la sécurité phyto-sanitaire sont venus déterrer le malheureux arbrisseau, en vue d'un examen digne de nos urgences renommées. 

Comme chez nous, les urgences de la Maison Blanche sont surchargées. Le petit chêne a été oublié. 

Ses donateurs n'ont pas voulu vexer les américains, rappeler que sans être un nouveau-né, le petit chêne n'avait pas la taille d'un mat d'un navire de haute mer, qu'il avait encore besoin d'eau, d'air, et de lumière, pour se maintenir en vie et en croissance.

OK ont dit les boys de Donald, mais l'élevage des chênes, c'est pas notre job!. Et, comme grand, ou petit, un chêne n'est pas causant, en Yankee ou en frenchie, le petit arbre n'a pas pu se faire entendre. On s'est aperçu  un jour qu'il était sec, qu'il ne faisait plus de feuilles, ni de bourgeons. Il était MORT!

Il n'y a pas de morale de cette histoire, ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas en tirer de leçon: IL FAUT SAVOIR CE QU'ON PEUT DONNER À QUI ON VEUT DONNER. ÇA ÉVITE LES IMPAIRS*

SCEPTIQUE

IMPAIR, ADJECTIF : SE DIT D'UN NOMBRE NON DIVISIBLE PAR DEUX

IMPAIR, SUBSTANTIF: GAFFE, BOURDE, IMPOLITESSE